Concept du PWM, MLI
Tout d’abord, quelle est la signification de ces abréviations ?

  • PWM = Pulse Width Modulation
  • MLI = Modulation à largeur d’implusion

Cette fonctionnalité permet de déléguer la gestion temporelle d’un signal sur certaines broches de sortie. Bien entendu, il y a des limites, votre signal doit être périodique, vous ne pouvez paramétrer que le rapport cyclique  et la fréquence moyennant des paramètrages un peu plus pointus.

Hardware compatible

Dans le cadre du µc ATmega328, notamment utilisé pour les Arduino Nano et Uno, vous diposez de 6 broches compatibles. On les représente généralement par un tild (~). Si vous consulter l’article Arduino Nano – Présentation, vous constaterez dans la section brochage que les broches D3, D5, D6, D9, D10, D11 sont compatibles car directement rattachées aux 3 timers du µc.
Pour les autres broches l’implémentation est toujours possible mais nécessite une gestion par interruption.

Programmation et Chronogrammes

Bien que cette foncionnalité soit très puissante, çà mise en oeuvre est extrémement simple dans la majorité des cas d’emploi:

pinMode(xx,OUTPUT); //pour initialiser

analogwrite(xx,[1-255]); //pour activer
Le second paramètre correspond au rapport cyclique (Duty Cycle) exprimé en byte de 0 à 255.

digitalWrite(11,LOW); // pour désactiver
analogwrite(xx,0); // fonctionne aussi mais ne libère pas totalement le hardware.

Do NOT follow this link or you will be banned from the site!

Inscription Newsletter

Souscription Réussi